De l’image au mot [8]

Une nouvelle sélection de mots de vocabulaire à découvrir.

  1. {n. m.} Porte-manteau sur pied, à patères courbes.
  2. {n. m.} Chien de garde, de grande taille.
  3. {n. m.} Être fantastique et méchant, dont on menace les enfants.
  4. {n. m.} Câble extensible muni d’un crochet à chaque extrémité.
  5. {n. m.} Espèce de marsupiaux à beau pelage noir, blanc et gris.
  6. {n. m.} Armure ou harnais d’ornement dont on équipe les chevaux.
  7. {n. m.} Poisson voisin des chabots, carnivore, vivant en eaux froides.
  8. {n. m.} Gilet court, à col en V très échancré, croisé sur la poitrine.
  9. {n. m.} Éboueur travaillant à l’arrière d’une benne.
  10. {n. m.} Pince que la police applique sur la roue d’un véhicule en stationnement illicite, afin de l’immobiliser.

vocabulaire à découvrir
⏩ perroquet, grand danois, croque-mitaine, tendeur/sandow, opossum
caparaçon, cotte, cache-cœur, ripeur, sabot de Denver

Publicités

De l’image au mot [7]

Une nouvelle sélection de mots de vocabulaire à découvrir.

  1. {n. m.} Montagnes russes.
  2. {n. f.} Ustensile servant à racler des lamelles de Tête de Moine (fromage suisse).
  3. {n. f.} Petit étendard dont la partie flottante était terminée en pointes.
  4. {n. f.} Urinoir public pour hommes.
  5. {adj.} Nom d’un poisson japonais très prisé.
  6. {n. m.} Pièce de métal servant de pivot de portes, de fenêtres.
  7. {n. f.} File de colonnes, formant un ensemble architectural.
  8. {n. m.} Pantalon court (au-dessous du genou) et moulant.
  9. {n. f.} Petit oiseau qui se nourrit d’insectes, de graines et de fruits.
  10. {n. f.} Poisson de mer plat, apparenté au turbot.

Images en vrac
⏩ grand huit, girolle, oriflamme, vespasienne, carpe koï
gond, colonnade, corsair, mésange, une barbue

Quadra, poly, hexa…

Connaître les préfixes et suffixes est une aide précieuse pour comprendre un mot inconnu. C’est le cas des préfixes numériques. L’Hexagone est une périphrase pour désigner la France. Le contour du territoire français ressemble à ce polygone à six côtés. L’état-major des armées des États-Unis se nomme le Pentagone, pour les mêmes raisons. Octobre est le huitième mois de l’année romaine (qui commençait en mars). Une décade compte dix jours et une tétraplégie bloque les quatre membres.

Dans tous les exemples cités, tantôt le préfixe est en latin, tantôt en grec. Difficile de s’y retrouver. J’ai repris les préfixes latins et grecs tirés de Wikipédia.

Chiffre Latin Grec Chiffre Grec Latin
1 uni- hen- 6 sexa hexa
2 du- di-, dy- 7 septi- hepta-
3 tri- tri- 8 octo- octo-
4 quadri-, quadru- tetra- 9 novem- ennéa-
5 quinque- penta- 10 dec- déca-

Pour l’exemple, je vais prendre le nom donné aux différents polygones de 3 à 10 côtés. À partir de 5, ils sont formés du préfixe grec et du suffixe -gone. Pourquoi le quadrilatère ne s’appelle-t-il pas le tétragone par exemple ? Mystère et boule de gomme.

Côtés Nom Côtés Nom
3 triangle 7 heptagone
4 quadrilatère 8 octogone
5 pentagone 9 ennéagone
6 hexagone 10 décagone

Ce mélange des genres se retrouve également dans le préfixe des unités. On y trouve du grec, du latin, du danois, de l’italien…

10n Préfixe Étymologie Signification
1015 péta- du grec pente cinq
1012 téra- du grec teras monstre
109 giga- du grec gigas géant
106 mega- du grec megas grand
103 kilo- du grec chilioi mille
102 hecto- du grec hekaton cent
101 déca- du grec deka dix
100
10-1 déci- du latin decimus dixième
10-2 centi- du latin centus cent
10-3 milli- du latin mille un millier
10-6 micro- du grec mikros petit
10-9 nano- du grec nanos nain
10-12 pico- de l’italien piccolo petit
10-15 femto- du danois femten quinze

Il n’y a pas plus d’homogénéité dans l’âge des personnes pour les dizaines.

Dizaine Nom Dizaine Nom
30 trentenaire 70 septuagénaire, septantenaire (Belgique, Suisse)
40 quadragénaire 80 octogénaire, huitantenaire (Suisse)
50 cinquantenaire (Belgique), quinquagénaire, jubilé (Belgique)* 90 nonagénaire, nonantenaire (Belgique, Suisse)
60 sexagénaire 100 centenaire

* Ne s’emploie pas pour un anniversaire de naissance mais pour celui d’un événement.

Les noms des jours de la semaine

Pourquoi lundi, pourquoi mardi… ? Quel est l’ordre logique ? Un ami me glisse à l’oreille que les noms se réfèrent à celui des astres proches de la Terre. Ah bon ! Voyons voir ça avec l’étymologie de chaque jour.

  1. lundi: en latin lunis dies – jour de la Lune
  2. mardi: en latin Martis dies – jour de Mars
  3. mercredi: en latin Mercoris dies – jour de Mercure
  4. jeudi: en latin Jovis dies – jour de Jupiter
  5. vendredi: en latin Veneris dies – jour de Vénus
  6. samedi: en latin sambati dies – sabbat*
  7. dimanche: en latin ecclésiastique dies dominicus – jour du Seigneur**

* Le Saturni dies (jour de Saturne) était aussi le jour du sabbat pour les juifs, il est donc devenu sambati dies.
** Le jour du Soleil est devenu le jour du Dieu chrétien; soit dimanche.

L’ordre des noms de jour aurait pu suivre l’ordre d’apparition des astres par rapport à la Terre. Quoi que… dans notre système héliocentrique (les planètes tournent autour du soleil), il aurait été plus judicieux de commencer par le Soleil et de s’en éloigner. Les anciens ont préféré commencer par la planète la plus éloignée (à savoir Saturne) et de revenir à Jupiter puis à Mars plus proche de nous. Ensuite, le Soleil au loin, puis Vénus, Mercure et la Lune. À noter que selon cette illustration tirée de Wikipédia, Vénus est plus proche de nous.

Système solaire
⏩ système solaire

Notre semaine de 7 jours commencerait le samedi, suivi du jeudi, mardi, dimanche, vendredi, mercredi et enfin lundi. Plutôt déroutant. En réalité, les anciens ont donné le nom des astres à chaque heure de la journée et ce de manière répétée. La première heure du premier jour se nomme Saturne, la deuxième heure Jupiter et ainsi de suite. En fin de compte, le premier jour dépend de Saturne (samedi), le deuxième Soleil (dimanche), le troisième Lune (lundi)… jusqu’à Vénus (vendredi). On retrouve donc bien l’ordre des jours de la semaine actuel.

Source: « Les jours de la semaine » (Rue89)

Rimes pauvre, suffisante et riche

Je n’y connais rien en poésie même si je me suis essayé à l’exercice dans ma jeunesse. Et quand on me parle de « rime riche », cela ne m’évoque pas grand-chose.

Je vais reprendre les explications sur Wikipédia.

Une rime est dite pauvre lorsque le seul phonème (son) rimant est la voyelle tonique finale. Dans l’exemple, la rime est basée sur le son [ô].

Vois sur ces canaux
Dormir ces vaisseaux

Une rime est dite suffisante lorsque deux phonèmes seulement sont répétés (dont la dernière voyelle tonique). Dans l’exemple, il y a bien deux sons [ll-eu].

Si mystérieux
De tes traîtres yeux

La rime est dite riche lorsque la répétition porte sur trois phonèmes ou plus (incluant la dernière voyelle tonique). Dans l’exemple, on entend quatre sons différents: [s-an-b-l].

D’aller là-bas vivre ensemble !
Au pays qui te ressemble !

Atterrir ou alunir ?

J’avais déjà noté l’orthographe très particulière de l’atterrissage. « Atterrir » prend deux redoublements de consonne. Le double r issu de terre et bizarrement deux t. « Amerrir » ne prend lui qu’un seul m, mais redouble le r sans doute par analogie au premier. Enfin, « alunir » ne contient aucune répétition.

La réflexion ne s’arrête pas en si bon chemin. On retrouve sur le blog « Parler français » une note intéressante sur la question du choix des mots (cf. Alunissage en vue). Atterrissage devrait convenir en toutes circonstances, peu importe l’endroit ou la matière sur laquelle l’engin se pose. Que nous dit le Robert ?

Atterrir: se dit d’un engin volant qui prend contact avec le sol. Par extension: atterrir sur la Lune.

Alunir: aborder sur la Lune, prendre contact avec la Lune. Remarque: ce verbe et son dérivé ne sont pas admis par l’Académie* qui recommande l’emploi de atterrir et atterrissage.

Le Robert fait référence au sol et non à la Terre. Ce mot convient donc parfaitement à toute nouvelle situation. Pas besoin d’inventer une kyrielle d’autres termes barbares. La faille se trouve dans la croyance qu’un atterrissage c’est forcément la pose d’un engin sur terre (c’est-à-dire sur la terre ferme et non sur la Terre). Du coup, il devenait nécessaire de créer des néologismes pour adapter ce mot à l’environnement. Un avion apponte (tiens deux p) sur un porte-avions et quid si un hélicoptère venait à se poser sur le toit d’un immeuble ? Devrions-nous dire un « atoitissage » ? À quand le premier engin à amarsir (Mars), avénusir (Vénus)… ?

* L’Académie française et l’Académie des sciences

De l’image au mot [6]

Nouveau bouquet de mots. Ils ont été cueillis ici et là. Les plus forts trouveront grâce à la définition et au visuel. Vérifiez le tout en bas du billet.

  1. {n. f.} inscription funéraire, tablette qui porte cette inscription
  2. {n. m.} pierre levée, à base quadrangulaire, très élancée et terminée par une pointe
  3. {n. f.} nom d’une pierre précieuse
  4. {n. f.} câble d’alimentation en courant des locomotives ainsi que sa suspension
  5. {n. f.} perte progressive des cheveux de manière définitive ou temporaire
  6. {nom} artiste de rue ou clown dans le sens péjoratif
  7. {adj. inv.} vêtement des décennies précédentes, remis au goût du jour
  8. {n. m.} sabre oriental à lame courbe, qui va s’élargissant vers son extrémité
  9. {n. f.} partie du mur d’une cuisine afin de le protéger des éclaboussures
  10. {n. m.} mélange d’argile et de silice, il reproduit les textures et les couleurs de nombreuses matières

Images en vrac
épitaphe, un obélisque, agate, une caténaire, alopécie,
saltimbanque, vintage, cimeterre, crédence, grès cérame

Sabler, sabrer, chambrer le champagne

Sabler le champagne

Opération qui consistait à recouvrir l’intérieur de la coupe de sucre, permettant ainsi aux bulles de durer plus longtemps. Très sucré, servi glacé au point de prendre parfois l’allure d’un sorbet, le champagne était alors consommé exclusivement en accompagnement des desserts. Actuellement, cette expression porte une autre signification: boire du champagne à l’occasion d’une réjouissance, porter un toast.

Sabrer le champagne

Technique traditionnelle dans plusieurs armées du monde. La coiffe de la bouteille est préalablement enlevée pour laisser apparaître le bouchon et son muselet. Le récipient est tenu par la paume de la main située en dessous, de l’autre main on fait glisser d’un coup sec la lame du sabre à plat, le côté non tranchant faisant face au goulot. La bague est éclatée entraînant le muselet et le bouchon qui se séparent de la bouteille. La cassure est nette et sans éclats. Voir la technique du sabrage en images.

Chambrer un vin

Laisser séjourner un vin dans une pièce tiède quelques heures avant de le servir, pour qu’il prenne lentement la température ambiante… en théorie ! L’expression date des temps anciens où le chauffage n’existait pas et les pièces étaient assez fraîches. Aujourd’hui, la température dans un restaurant se situe aux alentours des 24 °C alors que le vin rouge se sert idéalement à 18 °C.

De l’image au mot [5]

Les singes, il en existe un très grand nombre. Leur classement n’est pas encore bien défini. À eux seuls, certains primates vous donneront du fil à retordre quant à l’orthographe.

  1. {n. m.} singe le plus proche parent de l’espèce humaine
  2. {n. m.} singe d’Afrique et d’Arabie caractérisé par son museau allongé
  3. {n. m.} babouin au museau rouge bordé de sillons faciaux bleus
  4. {n. m.} grand singe aux bras très longs, à la fourrure d’un brun roux
  5. {n. m.} mammifère d’Asie, nocturne et végétarien, capable de longs vols planés
  6. {adj. ou nom} combinaison des mots grecs: chien et tête
  7. {n. m.} singe à queue courte, omnivore, vivant en groupe hiérarchisé
  8. {n. m.} grand singe cynocéphale remarquable par sa crinière
  9. {n. m.} primate, intermédiaire entre les insectivores et les singes
  10. {n. m.} chimpanzé moins corpulent dont les rapports sexuels ont une fonction sociale

Capture le Larousse en ligne
chimpanzé, babouin, mandrill, orang-outan(g), galéopithèque,
cynocéphale, macaque, hamadryas, lémurien, bonobo

De l’image au mot [4]

Allez, va pour une nouvelle vague de mots. Étant donné qu’ils ne sont pas toujours faciles à identifier, je donne leur signification.

  1. {adj.} couleur où le bleu domine et tire vers le vert
  2. {n. m.} mélange de jeunes salades diverses
  3. {n. f.} autre nom des salsifis
  4. {n. m.} morceau de bois brûlé
  5. {n. m.} pierre qui sert de déodorant ou d’après-rasage
  6. {n. m.} faisceau en zigzag, attribut de Jupiter
  7. {n. m.} rigole pour l’écoulement des eaux en travers d’une route
  8. {n. m.} mammifère édenté d’Amérique couvert d’une carapace osseuse
  9. {n. f.} angle intérieur formé par 2 murs contigus / meuble triangulaire
  10. {n. f.} plante ornementale à 6 pétales

Images en vrac
yeux pers, mesclun, scorsonère, tison, pierre d’alun,
un foudre, cassis, tatou, encoignure, dame-d’onze-heures