Accord des onomatopées

Les onomatopées reproduisent – plus ou moins fidèlement – un mouvement, un son ou un cri. On trouve aussi des interjections comme Ouille ! ou Aïe !. Remarquez le point d’exclamation qui se retrouve même à l’intérieur d’une phrase. Certaines onomatopées sont des créations plutôt libres et personnelles. Chacun choisit alors la graphie qui lui sied. D’autres sont lexicalisées et sont reprises dans les dictionnaires usuels. On les trouve parfois en italique dans un texte en romain ou entre guillemets.

Arf, j’ai perdu la mise.
Brrrr, quel froid de canard !
Oups, je me suis trompé !

En ce qui concerne l’accord, les règles sont imprécises et l’usage varie. Cela dit, l’interjection est toujours invariable. Employée comme nom, l’onomatopée s’accorde si elle se compose d’un seul son ou d’une répétition du même son.

des blablas, des ronrons, des atchoums
des tic-tac, des miam-miam, des coin-coin

Certaines onomatopées sont entrées dans les dictionnaires usuels. Elles sont interjections ou substantifs, voire les deux. Il vaut mieux consulter les ouvrages de référence pour savoir à quelle sauce les accorder.

La nouvelle orthographe recommande la soudure des noms composés. Ils s’accordent alors s’ils sont employés comme noms.

des cuicuis, des pinpons, des tictacs

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s