Rimes pauvre, suffisante et riche

Je n’y connais rien en poésie même si je me suis essayé à l’exercice dans ma jeunesse. Et quand on me parle de « rime riche », cela ne m’évoque pas grand-chose.

Je vais reprendre les explications sur Wikipédia.

Une rime est dite pauvre lorsque le seul phonème (son) rimant est la voyelle tonique finale. Dans l’exemple, la rime est basée sur le son [ô].

Vois sur ces canaux
Dormir ces vaisseaux

Une rime est dite suffisante lorsque deux phonèmes seulement sont répétés (dont la dernière voyelle tonique). Dans l’exemple, il y a bien deux sons [ll-eu].

Si mystérieux
De tes traîtres yeux

La rime est dite riche lorsque la répétition porte sur trois phonèmes ou plus (incluant la dernière voyelle tonique). Dans l’exemple, on entend quatre sons différents: [s-an-b-l].

D’aller là-bas vivre ensemble !
Au pays qui te ressemble !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s