La métonymie et son image

Voilà encore un mot compliqué. Je ne l’aime pas celui-là. Je ne le retiens jamais. Parfois je l’écris comme le début de mythomane, parfois je ne sais plus où se place le y et s’il faut intercaler un h. Et quand je vais voir sa définition, j’y comprends vraiment rien.

Métonymie {n. f.} — Phénomène par lequel un concept est désigné par un terme désignant un autre concept qui lui est relié par une relation nécessaire.

Le meilleur moyen de comprendre est de prendre un exemple.

Boire un verre

La formulation est tellement connue qu’elle est comprise immédiatement. En y réfléchissant un peu, est-il possible de boire un verre ? En réalité, on boit le contenu du verre; à savoir un liquide quelconque.

Plus compliqué, la synecdoque. Métonymie qui parle d’une partie pour désigner un tout ou inversement.

Avoir un toit pour dormir / Le repas de mariage coûtera 100 € par tête.

« Avoir un toit » signifie, avoir un abri pour se loger; un appartement, une maison. Je remarque que c’est souvent très elliptique: on supprime des mots pour n’en garder qu’un seul.

L’antonomase est encore une métonymie. Elle consiste à remplacer un nom propre par un nom commun ou inversement.

une poubelle l’inventeur s’appelle M. Poubelle

On est champion des antonomases: bic, gilette, flexipan, sopalin, baxter, tupperware, béchamel, bottin, frangipane, kalachnikov, montgolfière, etc.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s