Jeu 11: contrepèterie

La contrepèterie (avec un e à l’avant dernière syllabe) est la permutation de sons, lettres ou syllabes dans un énoncé anodin de manière à obtenir un autre énoncé de sens cocasse et souvent obscène.

  • Le scorpion est malade. Le morpion escalade.
  • Ce prêtre est-il fou ? Ce foutre est-il prêt ?
  • J’aime vachement votre frangin. J’aime franchement votre vagin.
  • La Chine se lève à la vue des nippons. La pine se lève à la vue des nichons.
  • Salut Patrick. Ça pue la trique.

Il est d’usage de ne jamais donner la solution d’une contrepèterie. Comprendra qui pourra. Pour un premier début, énoncez à voix haute la contrepèterie. Ça vous évitera de vous laisser influencer par l’orthographe du mot. Entraînez-vous en ligne avec Contrepeteries. Tentez de trouver la solution au texte du professeur Cerquiglini (ci-dessous). Si vous n’y arrivez pas, découpez toutes les lettres de chaque mot et permutez-les. Ensuite, il ne vous restera plus qu’à comprendre les contrepèteries du Canard enchaîné.

« Ancien élève du lycée Ampère, passionné de mots grecs et de verbes occitans hérétiques, le professeur vante la constitution, les descriptions verdoyantes d’Homère, où les filles de Troyes offrent leurs deux joues. Que les chastes oreilles ne s’alarment pas ! C’était pure pédagogie. Le tout n’était-il pas trop confus ? »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s