Une ardente défenseur

Dans une vidéo en ligne, Marine Le Pen déclare être « une ardente défenseur d’internet ». Pas évident de laisser ce mot au masculin. Elle n’est pas la seule à vouloir féminiser le nom. Le journaliste retranscrit la citation comme suit: « une ardente défenseure ». En fin d’allocution, la présidente du Front national poursuit en disant: « J’en serai donc le plus grand défenseur ». Voilà qui est mieux.


⏩ capture de Marine Le Pen dans une vidéo

En matière de féminisation, on est jamais trop prudent. Mieux vaut consulter avant d’écrire une bêtise. Pour le CNRTL, il s’agit bien d’un substantif masculin. Aucune féminisation n’est proposée. Le dictionnaire Bordas précise: « Il n’y a pas de forme spéciale pour le féminin ».

À titre informatif, « défendeur » est un mot assez proche mais il concerne le monde juridique, à savoir la personne contre qui une action juridique est intentée. Le féminin est « défenderesse ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s