Formation du participe passé

La langue française est ma langue maternelle. Je n’ai pas trop de soucis à trouver le participe passé d’un verbe. Ça vient tout seul. Cela m’évite d’apprendre par cœur les formes irrégulières. Et elles sont nombreuses. Par contre, je fais encore couramment des fautes dans la terminaison du participe passé comme pour le verbe éteindre. Un truc pour connaître la terminaison: mettre le participe passé au féminin. D’ailleurs, c’est ce qui se passe lorsqu’on utilise la voie passive. Reste à trouver la forme correcte au féminin.

J’ai éteint la lumière / L’ampoule est éteinte
Mon souvenir s’est diffus / Mes pensées se sont diffuses

Le truc ne fonctionne pas toujours. Difficile de mettre le participe passé de courir au féminin. Inclure est l’autre verbe récalcitrant. Je ne sais jamais si la fiche est incluse ou inclue. Je retiens alors un dérivé comme inclusion. Quant à bénir, on dira de l’eau bénite mais je suis bénie. Enfin, dissousdre et absoudre donnent dissoute (mais dissous au masculin) et absoute (mais absous). Ça c’est pour mes petits trucs personnels. Je me suis demandé s’il y avait des règles en la matière, histoire de m’y retrouver. Il y a des grandes tendances et puis des exceptions, comme à chaque fois.

Verbes en -ER

Tous les verbes en -er font leurs participes passés en sauf les verbes irréguliers comme « faire ».

J’ai mangé de la tarte.

Verbes en -IR

La plupart des verbes en -ir font leurs participes passés en -i.

Nous avons fini par tout accepter.

Ne sont pas concernés les verbes irréguliers: courir (couru), mourir (mort), offrir (offert), souffrir (souffert), tenir (tenu), venir (venu)…

Verbes en -RE

La majorité des verbes en -re font leurs participes passés en -u.

Ils ont attendu que nous arrivions.

Certains verbes changent de radical: paraître (paru), plaire (plu), taire (tu), vivre (vécu), boire (bu), connaître (connu), croire (cru), lire (lu)…

Tandis que les verbes irréguliers ont une terminaison variable: conduire (conduit), dire (dit), écrire (écrit), craindre (craint), éteindre (éteint), rejoindre (rejoint), conquérir (conquis), mettre (mis), prendre (pris), rire (ris), suivre (suivi), être (été), naître (né)…

Verbes en -OIR

L’ensemble des verbes en -oir font leurs participes passés en -u.

Vous avez voulu partir plus tôt.

Comme précédemment, il existe un certain nombre de verbes irréguliers pour lesquels le radical change tout en gardant la terminaison -u: apercevoir (aperçu), devoir (dû), avoir (eu), pleuvoir (plu), pouvoir (pu), recevoir (reçu), savoir (su), etc.

Et des verbes irréguliers moins nombreux comme asseoir (assis).

Avec un peu d’entraînement, je me rends bien compte que tous les verbes dans une forme composée ne se conjuguent pas forcément avec avoir. Une minorité se lie avec le verbe être. On ne dira pas j’ai mouru (comme aiment le dire les enfants) mais je suis mort de honte par exemple.

Il existe des catégories de verbes qui se marient systématiquement avec être. C’est le cas par exemple des verbes pronominaux (se promener, s’endormir) et les 15 verbes intransitifs (sans COD, COI).

  • aller ≠ venir
  • arriver ≠ partir
  • naître ≠ mourir
  • monter ≠ descendre
  • (r)entrer ≠ sortir
  • retourner
  • rester
  • tomber
  • passer

Voilà qui clôt le sujet sur la formation des participes passés. Reste à présent de bien les accorder et ça… c’est une autre paire de manches.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s