Des fautes dans les affiches de film

Je viens de tomber sur une page surprenante du très bon site et incontournable Allociné: « Le cinéma français, au piquet ! ».

Alors oui, le cinéma prend parfois un peu de liberté, de légèreté par rapport à l’orthographe. Et je trouve ça plutôt bien. Je n’essaye pas de banaliser la mauvaise orthographe mais laissons leur un brin de folie, d’originalité. Après tout, on est bien dans le domaine de l’art et non dans une administration publique.

Je dois avouer ne pas comprendre toutes les remarques. À y regarder de plus près, très peu sont des fautes involontaires. La seule véritable coquille à été remplacée par un autre visuel. Il s’agit bien d’une promenade (balade) et non d’un poème (ballade).

Ballade sauvage
⏩ affiche du film « la Ballade sauvage »

Balade sauvage
⏩ affiche du film la Balade sauvage

La faute involontaire de la victime a été décisive dans l’enquête. Fallait-il pour autant la laisser dans le titre officiel du film ? La typographie du titre reprend une inscription manuscrite identique à celle de la victime. Seule la couleur a été adaptée, vraisemblablement pour ne pas tomber dans le gore.

Omar m'a tuer
⏩ affiche du film Omar m’a tuer

La police devient « polisse ». Tout comme l’affiche précédente, la typo fait allusion à une écriture d’enfant. On comprend tout de suite le rapprochement volontaire. Par contre, l’adaptation anglaise a opté pour « Poliss » alors que police a la même graphie. Pas sûr que les spectateurs anglo-saxons comprennent la raison de ce titre erroné. À noter la bonne orthographe sur le brassard du policier.

Polisse
⏩ affiche du film Polisse

Le « fils à Jo » comme si cette courte phrase avait été extraite d’un dialogue. Jo est sans doute l’abréviation d’un nom plus complet. En si l’intéressé parlait correctement français, il aurait dit « le fils de Jo » mais la première forme semble mieux passer à l’oral.

Le fils à Jo
⏩ afffiche « Le fils à Jo »

Je n’ai pas vu le film « Bachelorette », si ce n’est la bande annonce. Quoi qu’il en soit, les dictionnaires usuels ne reprennent pas ce mot. Il existe bien bachelier, ère mais point de bachelorette. J’ai cru comprendre qu’il existait une émission de téléréalité « The Bachelor » (le célibataire) et adaptée en France sous le nom de « Bachelor, le gentleman célibataire ». Du coup, les protagonistes de l’émission en ont profité pour adapter le mot à la sauce française.

Bachelorette
⏩ affiche du film Bachelorette

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s