Sujet collectif

L’accord du verbe se fait avec son sujet. Il arrive que le sujet soit un nom collectif suivi d’un complément. Dans ce cas l’accord se fait en fonction du sens que veut donner l’auteur. Dans la plupart des cas, l’accord se fait sur le complément.

Des moustiques partout et une dizaine ont dû le piquer.

Dans d’autres cas, l’auteur veut insister sur un ensemble, une action collective. L’accord se fait avec le nom collectif.

Une foule de manifestants déferlait vers nous, terrifiante.

La plupart

Après la plupart, ou un adverbe de quantité (nombre de, quantité de, la multitude), le verbe s’accorde toujours avec le complément même si celui-ci n’est pas exprimé. Autrement dit, on met au pluriel.

La plupart des jeunes sont inconscients.

Une partie de

Autre sujet collectif, une partie de. Dans l’exemple, il semble plus juste de considérer un inquiétude chez les Belges plutôt que dans le complément une partie.

Une partie des Belges sont inquiets.
La plus grande partie du fleuve est gelée.

Le peu de…

Après le peu suivi de son complément, le verbe s’accorde avec le peu quand il s’agit de l’idée dominante. Dans le cas contraire, on accorde avec le complément.

Le peu de qualités dont il a fait preuve lui a fait perdre son emploi.

Plus d’un, moins de deux

Particularité à connaître de la langue française et contre toute logique: le verbe reste au singulier avec plus d’un et se met au pluriel avec moins de deux.

Plus d’un braconnier a dupé le garde-champêtre.
Moins de deux minutes se sont écoulées depuis mon appel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s