Écran: 4/3 vs 16/9

Habitué au bon vieux 4/3, je suis toujours étonné de voir les nouveaux écrans se tasser. Le remplacement des écrans plats va inévitablement jeter le 4/3 aux oubliettes. Hérité des débuts du cinéma, ce format a servi les 50 années du cathodique. Alors, désuet le 1,33 ?

Le champ visuel d’un être humain est très large. Il est le résultat d’une évidence morphologique: nos yeux sont placés sur un axe horizontal. De cette manière, nous avons un angle de vue très large mais limité en hauteur. J’en déduis que ce changement de format est une adaptation plus conforme à notre morphologie. Dans sa documentation[¹], le constructeur NEC confirme:

La vision de l’homme s’oriente naturellement plutôt en largeur qu’en hauteur et les experts en ergonomie recommandent le format large depuis longtemps. Dans un cadre professionnel, l’utilisation d’écrans larges facilite l’exécution des tâches à l’écran et participe ainsi à l’accroissement de la productivité. NEC

Les utilisateurs actuels sont de plus en plus multitâches. De nombreuses applications tournent en même temps et nécessitent un espace de travail en conséquence. Pour ma part, j’utilise un double écran. Une habitude depuis mes cours d’infographie. Je peux, par exemple, travailler un photomontage dans Photoshop sur mon 19″ et aller chercher des images grâce à l’autre écran. Jouer d’un côté et rechercher une information sur un forum d’autre part.

La télévision n’a plus le monopole du DVD au détriment de la convivialité. Le format 16/9 est proche des formats cinématographiques actuels. Les derniers jeux vidéos sont d’ailleurs vendus pour être affichés sur ce format tout comme de nombreuses émissions télévisées. Le 16/9e est également un avantage pour le traitement vidéo puisqu’il permet d’afficher une timeline bien plus longue. Au niveau bureautique, les écrans amovibles peuvent pivoter pour simuler une feuille A4.

Reste à voir si ces écrans extra larges répondent à tous les usages. À en juger les ventes, les utilisateurs sont plutôt satisfaits de leur achat. Peu de consommateurs se plaignent du format. Aussi, j’ai du mal à croire que seule la dynamique économique motive les constructeurs à produire des dalles moins chères en 16/9.

Pour ceux qui ne se retrouvent pas, j’ai repris un graphique avec les différents formats. Entre 5/4, 11/9, 1,33… il y a de quoi se perdre. Et si ce n’est toujours pas clair, regardez l’animation sur les formats d’Arte[²].

Aperçu des différents formats sur écran

Le 16/9 a un rapport de 1,78/1 ou 1,78 pour faire court. C’est un format TV et, contrairement à ce que beaucoup pensent, ce n’est pas un format de projection cinématographique. Les formats ciné sont généralement plus larges et l’écran TV 16/9 convient mieux. Par contre, un film enregistré avec un rapport de 1,66 laisse apparaître deux bandes noires sur les côtés gauche et droit. En 1,85 ou 2,35 les bandes sont visibles en haut et en bas de l’écran pour éviter de déformer l’image source. Plus la valeur du rapport est grande, plus les bandes sont imposantes.

[¹] Mise à jour (12/04/10): lien brisé supprimé
[²] « Le truc » sur Arte (choisir le lien à gauche sur les formats).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s