Chiffres romains

Les chiffres romains ont la vie dure mais pour combien de temps encore ? Nous avons tous trébuché un jour face à cette forme particulière d’écriture des chiffres. Présents dans les textes, les énumérations, les listes ou encore les tables de matière, ils ont du souci à se faire.

Les chiffres romains dans le code HTML

Comment doit-on écrire les chiffres romains sur une page web ? Sans trop se tromper, on peut répondre simplement… en utilisant les 7 lettres du clavier: I, V, X, L, C, D et M. Oui mais… la valeur sémantique dans tout ça ? Comment font les robots pour identifier un chiffre romain et non une lettre de l’alphabet ? En cherchant un peu dans l’Unicode, on trouve l’équivalence en HTML des chiffres romains.

Romain Unicode Dénomination Clavier
Chiffre romain 1 I
Chiffre romain 2 II
Chiffre romain 3 III
Chiffre romain 4 IV
Chiffre romain 5 V
Chiffre romain 6 VI
Chiffre romain 7 VII
Chiffre romain 8 VIII
Chiffre romain 9 IX
Chiffre romain 10 X
Chiffre romain 11 XI
Chiffre romain 12 XII
Chiffre romain 50 L
Chiffre romain 100 C
Chiffre romain 500 D
Chiffre romain 1 000 M
Chiffre romain minuscule 1 i
Chiffre romain minuscule 2 ii
Chiffre romain minuscule 3 iii
Chiffre romain minuscule 4 iv
Chiffre romain minuscule 5 v
Chiffre romain minuscule 6 vi
Chiffre romain minuscule 7 vii
Chiffre romain minuscule 8 viii
Chiffre romain minuscule 9 vx
Chiffre romain minuscule 10 x
Chiffre romain minuscule 11 xi
Chiffre romain minuscule 12 xii
Chiffre romain minuscule 50 l
Chiffre romain minuscule 100 c
Chiffre romain minuscule 500 d
Chiffre romain minuscule 1 000 m

La démarche d’édition est rébarbative et nul doute qu’il est plus facile d’ajouter ces chiffres romains à l’aide des capitales. Certains navigateurs (Internet Explorer en particulier) n’affichent pas correctement ces entités. Les synthétiseurs vocaux actuels ne sont pas tous capables de les interpréter correctement. Certains prononcent maladroitement [iks ve trwa ə].

En attendant une meilleure prise en charge des logiciels, les chiffres romains peuvent être écrits sous forme de nombre (18e siècle) ou en toutes lettres (dix-huitième siècle). Cette notation bénéficie également aux personnes incapables de lire la version romaine pour diverses raisons (langue étrangère, problèmes cognitifs).

Grandes et petites capitales

Dans le tableau, une distinction est faite entre les chiffres romains en grandes capitales et ceux en minuscules. Dans la pratique, on se limite à mettre tout en lettres capitales. Cela évite notamment les points sur les i. Pour les plus pointilleux, je vous renvoie au Manuel de typographie française.

On compose en chiffres romains grandes capitales:

  • les divisions principales d’un ouvrage: chapitre IX de l’évangile selon saint Jean
  • les années du calendrier républicain, les millénaires: le IIe millénaire av. J.-C.
  • les régimes politiques, les dynasties, les salons, conciles, etc.
  • les numéros dynastiques suivant un nom propre de souverain: Henri IV
  • les régions militaires: la IV région militaire

On compose en chiffres romains petites capitales:

  • les numéros de siècles: le xviiie siècle français
  • les divisions secondaires des ouvrages: le Bourgeois gentilhomme, scène iv
  • dans les ouvrages soignés, les numéros des pages de préface, d’avant-propos, d’introduction

À lire ailleurs: « Numérotation romaine » (Wikipédia)
Autre sujet en rapport: « Le quatre d’horloger »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s