Personnaliser ses permaliens

Sur un blog, un permalien (permalink) ou plus simplement un lien permanent, est l’URL unique vers un billet. Cela permet de pointer vers une note en particulier http://www.monsite.com/mon-article/ au lieu d’indiquer l’adresse générale du blog. Dans WordPress, les permaliens peuvent utiliser différents formats. Ces derniers peuvent être modifiés dans l’onglet Options puis Permaliens.

Permaliens dans WordPress
⏩ capture de l’administration WordPress

Par défaut, WordPress utilise le numéro ID unique de la note. On peut choisir d’autres modèles ou des marqueurs de son choix[¹]. Personnellement, je préfère la concision et les URL explicites. Dans un premier temps, j’avais choisi la date suivie des mots clés. La date apporte une information et évite les doublons. Elle peut être à double tranchant sur des articles vieillissants. Pas certain que les internautes s’y réfèrent et encore moins les moteurs de recherche. Finalement, j’ai opté pour un modèle personnalisé: nom de domaine/mots-clés.

Une fois enregistré et publié, votre article est tatoué avec son code de reconnaissance. Rassurez-vous, ce tatouage n’est pas définitif. WordPress permet de modifier la dernière partie de l’URL. Seul inconvénient, votre ancienne adresse devient obsolète et se transforme en lien mort. C’est embêtant pour tout ceux qui ont eu la bonté de faire un lien vers votre article. Pour éviter ce problème, installez le plug-in Permalinks Migration. À chaque modification du permalien, il crée automatiquement une redirection permanente (de type 301) vers le nouveau lien.

Par défaut, WordPress ajoute automatiquement un identifiant en se basant sur les mots contenus dans le titre. C’est facile et pratique mais d’un autre côté c’est rarement pertinent. Choisissez vous-même les mots-clés en vous limitant à trois expressions. Ça vous évitera une adresse trop longue. La concision vous permet de gagner de la place et surtout d’être plus lisible. Imaginez une adresse à rallonge sur un forum ou dans les commentaires d’un blog.

Capture blog Alain Gerlache
⏩ capture alaingerlache.be

Pensez également aux personnes qui impriment les documents. Il serait dommage que l’URL soit tronquée par manque de place. Et si vous avez l’opportunité d’être cité dans un journal papier ou un livre, lecteurs devront retaper l’adresse à la main. Autant ne pas les décourager avant même d’être arrivé sur votre site.

S’il fallait encore vous convaincre de faire des adresses courtes, sachez que les mots-clés dans l’URL ont très peu d’impact sur le positionnement dans les moteurs de recherche en raison des abus. Choisissez-en peu, mais les plus représentatifs. De plus, des statistiques en ergonomie montrent un comportement plus actif des internautes sur les adresses réduites issues des moteurs de recherche. À vous de jouer !

[¹] À lire ailleurs: « Using Permalinks »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s