Le web et ses anglicismes

La langue française doit une partie de son patrimoine aux richesses des autres langues. Kimono est un mot japonais, kayak est d’origine inuit, vodka est russe alors que le green est issu de l’anglais. De nouveaux mots sont utilisés dans notre langage et ajoutés pendant que d’autres vieillissent et disparaissent.

Dans le domaine des nouvelles technologies, il semblerait que les Québécois soient les plus réticents face aux néologismes anglo-saxons. L’Office québécois de la langue française traque sans relâche les nouvelles entrées et ne manque pas d’imagination. Dans le tableau ci-dessous, j’ai repris des mots fréquemment utilisés dans le domaine des nouvelles technologies. Les mots suivis de « (Q) » proviennent du Grand dictionnaire québécois.

Anglicismes de l’informatique et d’internet
anglicisme équivalence anglicisme équivalence
access provider fournisseur d’accès content aggregator agrégateur de contenu
aliasing crénelage anchor ancre
at-sign (@) arrobe, arobase attachment fichier attaché, pièce jointe
backup copie de sauvegarde baseline signature
benchmark étalonnage blog bloc-notes, blogue (Q)
(mail) bombing bombardement bookmark signet
boot amorce, démarrage brainstorming remue-méninges
browser navigateur, butineur bug bogue
buzz bourdonnement (Q) byte octet
cancel annuler CD-ROM cédérom
chat dialogue en ligne , clavardage (Q) (to) click clic, cliquer
cluster ? cookie témoin (de connexion)
cracker pirate cybersquatting cybersquattage (Q)
digital numérique download téléchargement
drag-and-drop glisser-déposer driver pilote de périphérique
easter egg œuf de Pâques e-book livre électronique
e-mail courrier électronique, courriel (Q) FAQ foire aux questions (FAQ)
firewall pare-feu dynamique (Q) (to) flame incendier
flood inondation font police de caractères
frame cadre freeware gratuiciel, graticiel
hacker fouineur hardware matériel
hoax canular homepage page d’accueil
hotkey raccourci-clavier hot spot zone d’accès sans fil
hub concentrateur, répèteur multiport (Q) internet internet (avec une minuscule)
internet access provider (IAP) fournisseur d’accès à internet (FAI) intranet intranet
joypad manette de jeu (Q) joystick manche à balai
LAN réseau local login, log in, log on ouverture de session (Q)
mailing list liste de diffusion mass mailing publipostage
news actualités newsgroup forum
newsletter lettre d’information nickname pseudonyme
off-line déconnecté on-line en ligne, connecté
opt-in liste d’adhésion (Q) patch retouche, correctif, outil pièce (Q)
pattern modèle peer to peer (P2P) poste-à-poste (Q)
phishing filoutage, hameçonnage (Q) plug-and-play prêt-à-tourner (Q)
plug-in module d’extension, greffon, plugiciel (Q) podcasting diffusion pour baladeur, baladodiffusion (Q)
pop-up fenêtre intruse, fenêtre-pub d’entrée (Q) portfolio portfolio, portefeuille (Q)
portal portail post article de forum
proxy serveur mandataire refresh actualiser, rafraîchir
release révision reset réinitialiser
scanner scanneur, numériseur scrollbar barre de déilement
skin habillage (Q) search engine moteur de recherche
serif empattement service provider fournisseur de services
shareware partagiciel slot logement
smiley, emoticon frimousse, binette (Q) software logiciel
spam, junk e-mail arrosage, polluriel (Q) spammer arroseur, euse
splash screen feêtre d’attente streaming diffusion en flux, lecture en transit (Q)
tag balise teasing aguichage
thread fil de discussion trackback rétrolien, pisteur
trackball boule de commande update mise à jour
upload téléchargement (vers le serveur) usability convivialité (Q)
viewer visionneur, visualiseur (Q) video on demand (VOD) vidéo à la demande
webcam webcaméra (Q) webcasting diffusion systématique sur la toile, webdiffusion (Q)
webmaster administrateur de site, de serveur, webmestre (Q) webmastering webmestrie (Q)
wireless Internet access accès sans fil à l’internet World Wide Web Toile d’araignée mondiale, toile mondiale
worm ver WYSIWYG tel-tel (Q)

Ces informations sont tirées de différentes sources:

À propos de la langue française, Michel Serres dit: « C’est l’appauvrir tout de suite que de substituer à un mot français déjà existant un mot anglais. [….] On est toujours en train d’assassiner des mots usités alors qu’un pays qui perd sa langue est un pays qui perd sa culture. Un pays qui perd sa culture est un pays qui perd son identité. Un pays qui perd son identité est un pays qui perd ses habitants. Et c’est la plus grande catastrophe qui peut arriver ».


 

À lire également: les anglicismes courants.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s